LYV Jr on juin 13th, 2016

Lien intéressant: Finding a severe resource hog on your server

Tags: , ,

LYV Jr on mai 24th, 2016
# cd /var
# touch swap.img
# chmod 600 swap.img
# dd if=/dev/zero of=/var/swap.img bs=1024k count=1000
# mkswap /var/swap.img
# swapon /var/swap.img
# echo "/var/swap.img none swap sw 0 0" >> /etc/fstab

Details and credit: How To Configure Virtual Memory (Swap File) on a VPS, by DigitalOcean

Tags: , , , ,

LYV Jr on mai 5th, 2016

1a225e4e21ded69142eedd3c58c66Depuis l’annonce tonitruante de sa rupture avec la Majorité Présidentielle, il ne se passe pas une semaine sans que le Tout Puissant ex-gouverneur du Katanga ne fasse la une de la presse, tant nationale qu’internationale. Dernier épisode en date, l’annonce officielle de sa candidature aux élections présidentielles.

Nous tentons ici de tirer les traits essentiels de sa stratégie.

Une déferlante médiatique

Il va sans dire que le désormais candidat aux élections présidentielles est omniprésent dans la presse. Avec un accent particulier sur certains médias particuliers:

  • les médias traditionnelles, principalement Jeune Afrique, France 24, TV5 (particulièrement son émission Afrique Presse) , Voice of America qui lui consacre très régulièrement, si pas quotidiennement, un article.
  • les médias sociaux, rappelons la création de son compte twitter officiel quelques jours avant sa prise de position officielle face à son ancien allié Joseph Kabila.

Stratégie payante vu qu’elle trouve caisse de résonance dans les autres médias, les discussions sur réseaux sociaux,  les discussions de café, …

Il semble que son succès est d’autant mieux accueilli que son camp était précédemment réputé aphone (ou mono-corde cfr Lambert Mende).

Cependant, un adage bien connu dit « Qui trop embrasse, mal étreint », le revers de la médaille pourrait venir d’une perte de confiance due à de nombreuses annonces, sans suites.

Un coup d’avance

Lors de ces interventions médiatiques, Katumbi semble souvent avoir un tour d’avance sur le reste de la classe politique.

Cette démarche vient renforcer la présence médiatique. Cependant, semble déplaire aux autres partenaires/alliés, qui auraient préférer un consensus avant toute sortie médiatique. Nous relèverons, pour l’exemple:

  • L’idée de réaliser des primaires au sein de l’opposition, idée à laquelle l’UDPS, par la voix de Felix Tshisekedi, ne souscrit pas.
  • L’annonce de candidature aux élections présidentielles, que Vital Kamhere, entre autres, trouve prématurée voire inopportune.

Victimisation

S’il est bien souvent cité dans la presse c’est, malheureusement, moins pour ces innovations en termes politiques, mais particulièrement pour les pressions subies par sa personne de la part du pouvoir, qui aurait peur de lui.

  • Menaces sur sa personne
  • Limitation de ses mouvements, en particulier de ces avions,
  • Interdiction des manifestations organisées par lui ou son entourage,
  • Arrestation de membres de son entourage,
  • Déploiement de dispositif militaire important dans l’ex-Katanga,
  • Empêchement d’assister aux funérailles de Papa Wemba …

Ces pressions confortent son image de « l’homme qui fait trembler Kabila« .

Attention toutefois à ne pas trop tirer sur la corde; Au cours des derniers jours, il m’est souvent arrivé d’entendre des personnes lui reproché de « pleurnicher« . Ces derniers estimant, qu’il ne serait pas le seul à subir cela… Certains jugeant même qu’il y aurait une certaine une part de fabulation.

Rassembleur de l’opposition ?

Quant à l’approche plus politique,  « Moïse« , a à maintes fois annoncé sa volonté de rassembler l’opposition afin de dégager une candidature unique. Pour se faire, au niveau pratique, il s’est lancé dans des pourparlers avec les principaux leaders des mouvements d’opposition: UDPS, UNC, … et d’autres plateformes (G7, Dynamique de l’Opposition, …).

Stratégie délicate ? Annonce prématurée ?

Non seulement, le processus semble avoir accouché d’une souris (annonce sans suites d’une déclaration après les pourparlers avec Tshisekedi, …).

Pire encore, il semble se dessiner une division au sein de la classe de l’opposition. Des partisans, quand ce ne sont pas des officiels, des partis leaders de l’opposition, tiennent actuellement des discours rageurs à l’encontre du président du Tout Puissant Mazembe.

Aussi, on assiste à une multiplication de plateformes politiques, et une valse de certains partis au sein de ces plateformes: G7, Alliance pour la République 2016, Collectifs des Nationalistes. Éclipsant d’autres plateformes portées sur les fonds baptismaux il y a peu, notamment le Front Citoyen.

Candidat président

Nous en sommes là, depuis ce mercredi 4 mai, c’est officiel Moïse Katumbi est candidat président de la république.

Cette annonce est quelque peu surprenante et revêt un caractère contradictoire aux positions précédentes. Cette fois il semble jouer cavalier seul.

Soit l’expression d’une résignation quant à la difficulté de réunir l’opposition (renonciation au principe des primaires), soit encore la volonté de conserver l’initiative notamment dans le but de gêner les procédures d’enquête annoncées par le Ministre de la Justice, sur un prétendu recrutement de mercenaires américains.

Ceci étant, nous déplorons un débat qui se détourne des questions essentielles de l’heure, qui sont l’organisation d’élections apaisées, respectant l’ordre constitutionnel et à bonne date.

Affaire à suivre…

 

Tags: , , , , , ,

LYV Jr on mars 26th, 2016

Vous avez un message similaire à :

Wkhtmltopdf a échoué (code d’erreur : -6). Message : The switch –header-spacing, is not support using unpatched qt, and will be ignored.The switch –header-html, is not support using unpatched qt, and will be ignored.The switch –footer-html, is not support using unpatched qt, and will be ignored.QXcbConnection: Could not connect to display.

 

La solution en quelques étapes simples:

# apt-get remove –purge wkhtmltopdf
# wget http://download.gna.org/wkhtmltopdf/0.12/0.12.2.1/wkhtmltox-0.12.2.1_linux-jessie-amd64.deb
#  dpkg -i wkhtmltox-0.12.2.1_linux-jessie-amd64.deb
# cp /usr/local/bin/wkhtmltopdf /usr/bin/
# service odoo restart

Et voilou !

Merci à Ev’Art Creativ, qui a posté ceci sur le forum Odoo.

Tags: , ,

Facebook, Twitter sont des outils extraordinaires! Transmettre une information, un message rapidement et succintement au plus grand nombre est formidablement … abrutissant.

Les sujets politiques sont complexes et méritent plus de 140 caractères, d’autant plus au vu de l’importance des enjeux.

Il me semble que nos chers réseaux sociaux, nous enfoncent d’avantage dans ce « nivellement par le bas », où on résume la chose politique par des slogans du type « #KabilaDesir » ou « Article 64 » ou encore « respect de la constitution ».

Note: ce post s’adresse à celui qui a de la patience, de la curiosité et veux un débat constructif. Sinon, il vous reste Facebook, Twitter et les  Malewa (ou bistrot).

Je vous invite à suivre cette vidéo sur la démocratie.

[youtube ywpVH3np8_g]

Bien que je ne partage pas toutes ces idées, je le rejoins en de nombreux points. Notamment, le passate qui parle « du peuple, pris dans son ensemble, ayant le niveau d’intelligence d’un enfant de quatre ans » et donc qu’il faut s’y adresser en des termes simples. OK, du moins si on se plaît dans la démagogie.

Ben c’est manifestement ce qu’il se passe dans le « Théâtre de chez nous », aka #Congo2016.

Un petit exemple (partisan? à vous de juger): nombreux apôtres du « respect de la Constitution » annoncent leur intention de fouler cette même constitution, sans que l’on s’en émeuve particulièrement.

Comment?

  • En décidant des cycles électoraux qui sont constitutionnels ou pas. à croire que la Constitution de la RDC ne prévoit d’élections que de présidents (cfr La loi électorale).
  • En faisant croire, qu’au 20 décembre 2016, la Constitution dit que Mr. Kabila doit quitter le pouvoir (cfr Art 70)

Malheureusement, ce ne sont pas les seuls à insulter notre intelligence, oops je me dois d’attenuer mes propos, de faire dans la démagogie: d’autres nous parle d’hommes providentiels, ou de nous amadouer comme du temps des gladiateurs et des Jeux de Rome.

Finalement, quelle serait ma position sur les questions de l’heure?

Je me fonde sur quelques principes simples:

  1. Le plus grand ennemi de la démocratie est… le politicien de carrière!
  2. La Constitution n’a valeur que dans son intégralité.
  3. Après des Lumumba, Sankara, et al… notre souveraineté est précieuse.
  4. Un Mandela pour la RDC? Non merci !

Celui qui sera patient et/ou curieux, qui veut des éclaircissements sur ce que signifie ces quatre assertions, faites moi un message et je m’étendrais d’avantage sur le sujet.

video-souris-quon-ne-piege-pas-fromage-cheese-piege-musculation-developpe-couche

Comment je me sens face à de nombreux discours politiciens

Tags: , , , , , , ,