Entrepreunariat, business, amis, ennemis?

De but en blanc! Ne jamais mélanger amitié, famille et entrepreunariat!

Un ami m’a dit, il y a plusieurs années, avoir retenue, au moins, une chose de son père:

Ne prête jamais d’argent à un ami. Tu perdras, soit l’amis, soit l’argent, ou au pire les deux.

Comme souvent, nous n’écoutons jamais les parents! Philippe Mukalamushi te dit: « écoutes tes parents! ».

En ce jour, entrepreneur de mon état, je pleures la perte d’un ami et la perte de l’argent.

Un entrepreneur devrait rechercher, en premier, la stabilité de son entreprise. Malheureusement, lorsque tu y mêles l’amitié, voire la famille… les priorités s’inversent.

Tu aurais pu supporter (oralement, financièrement et j’en passes, un ami… le jour de la rupture, pour non résultat… cela retombera toujours sur toi!

Peut-être aurais-tu sacrifié ton proche pour ton succès économique…

Mon message final…

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Jean de la Fontaine.

Rien à voir? Tu ne mérites pas d’être parmi mes amis!