« Fils de… »

Tiré de faits réels

Quand on parle de « fils de…. », en réalité on parle de deux catégories, très différentes, de personnes.

Si, en lisant ceci, tu considères une autre catégorie encore… il serait temps que tu sièges vers un autre site.

Les deux catégories sont, selon moi (et c’est mon blog): les « fils de… » vivants et les « fils de… » morts.

Désolé d’être aussi direct, encore plus désolé pour ceux qui ont perdus leurs proches. Mais, il y a un problème et l abcès doit être crevé à un moment ou à un autre.

Après une demi-heure, dans les boîtes de nuit des grandes villes congolaises, vous aurez entendu le nom de x % de la classe politique, ou économique congolaise. Sont-ils présents? Probablement pas!

Ce qui est plus probable, leurs progénitures dans les environs.

Des grands prêtres! Boss! Le Bill Gâtes congolais!

Quelques heures/jours plus tard, vous entendrez le nom d’autres, souvent accompagnés de sarcasmes sur leur décès.

Et oui! L’homme, ou la femme, plus ou moins jeune, aurait perdu la vie, c’est la première fois que son nom te parviens. Tu cherches même: « ces parents, c’est qui en fait? »

Saches que, tout ceux qui se réjouissent, et toi, qui les accompagnes, c’est vous les vrais sorciers!

Un autre jour, peut-être, j’en dirais plus sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*